Rechercher
  • Morgane VIRLY

Les applis pour perdre du poids...on fait les comptes !



Le principe est très simple : on entre dans l’application quelques informations de base telles que notre poids, notre taille, notre âge, etc., et celle-ci calcule la quantité d’énergie (calories) qu’on devrait ingurgiter dans une journée si on veut perdre du poids. Et chaque jour, on doit entrer manuellement tous les aliments que l'on mange afin de s’assurer de ne pas dépasser la quantité de calories que l’application a dicté pour nous. Simple et efficace, nous dit-on.

Pour atteindre votre objectif de perte de poids, ces applications vont vous proposer une alimentation très hypocalorique (pauvre en calories).


Les calories ne sont pas des ennemies !

Un des risques d’utiliser ce genre d’application est de classer les aliments en deux catégories : riches en calories et pauvres en calories ou aliments autorisés car sains et aliments interdits car "grossissants". Toutefois, les calories ne sont pas des ennemies, bien au contraire ! Elles sont un carburant essentiel pour le corps et on doit lui en fournir. Aussi, faible en calorie n’est pas synonyme de santé. Un aliment peut être plutôt calorique, comme les fruits à coque (noix, amandes...), sans pour autant être mauvais pour la santé.

Le danger est de sombrer dans l’obsession des calories. Compter frénétiquement chaque flocon d’avoine ingurgité et le retranscrire aussi vite. Au risque de ne plus penser qu’à ça et, pour les cas extrêmes, de développer des troubles du comportement alimentaire (anorexie, boulimie ou compulsions alimentaires).


Et si l’on dépasse…

Un effet secondaire assez important de ce genre d’application arrive lorsque, par malheur, on dépasse la ration quotidienne de calories permises. On peut alors se sentir coupable et ressentir un sentiment d’échec qui pourrait nous décourager.

Cela impose un contrôle mental permanent qui peut générer des pulsions alimentaires incontrôlables". Ces applications n’aident pas à se réconcilier avec l’alimentation ni à se reconnecter avec les signaux de faim et de satiété de son corps.


Ces applications sont-elles une solution à long terme pour quelqu’un qui souhaite perdre du poids de façon durable ? On peut en douter car qui veut passer le reste de sa vie à compter les calories ? Tôt ou tard, on risque de se démotiver et à retourner à ses anciennes habitudes, avec une rage en prime pour s’être tant privé.


Et si je vous proposais d’essayer autre chose, une méthode de perte de poids sans régime axée sur le plaisir de manger, le lâcher-prise, la gestion des émotions et l'écoute de vos sensations ? Pour un changement durable !



35 vues0 commentaire